Témoignage "CERA", jument décédée:

 

Exceptionnelle ... bluffant ... mille merci pour tout ... cela permet de rester en contact avec son amour son BB et permet de faire au Mieux son deuil je suis très émue .. merci Sandra pour cette belle communication et les messages que ma Cera vous a transmis pour moi il fallait le faire c’est vital !

 

Olivia Di Bianca 23.11.2017


Témoignage "JAZZ", chien:

« L’île de la Réunion, très prisée des touristes, est aussi le théâtre de maltraitances animales depuis de nombreuses années. Les chiens errants se multiplient de manière incontrôlée dans les rues de l’île et les associations de protection animale ne savent plus où donner de la tête pour tenter d’enrayer le problème. » Haut Courant (Site d’information en ligne)

 

Il y a trois jours environs, nous avons récupéré une jeune chienne errante, Jazz.

Malgré sa peur de l’Homme ou plutôt sa méfiance, nous nous attarderons à dire qu’elle n’a aucun défaut. Jolie comme tout, elle commence à être câline!

Connaissant Sandra, il me paraissait évident de lui demander via photographie « ce qu’elle pensait de Jazz ». En avant ! La distance à vol d'oiseau entre Monségur et La Réunion est de 9 234 kilomètres. Avec un décalage horaire de deux heures cela n’a pas empêché le plus impressionnant. Jazz aurait « parlé » de nous. Mieux encore, elle aurait mal à la patte arrière gauche (au niveau des coussinets).

 Peu de temps après ça, je suis sorti avec Jazz. Sa patte arrière gauche présentait effectivement une longue épine très enfoncée. Étonnant ! Et, je tiens à le rappeler, 9 234 kilomètres nous sépare Sandra, Jazz et moi.

Un grand merci!

 

Matthis Addad, septembre 2017


Témoignage "Alaska"

En Décembre 2016, Alaska, ma jument a fait une colique monstrueuse.

Tout le monde pensait qu'elle allait mourir dans la nuit.

Le véto m'avait dit qu'il se déplacerait n'importe quand si nécessaire.

Bref elle était condamnée.

Alaska était couchée dans son pré, entourée des autres chevaux de son troupeau.

J'ai appelé Sandra et lui ai demandé de rentrer en communication avec elle pour savoir ce que je pouvais faire pour la soulager.

Alaska lui a dit qu'elle voulait mourir, que son compagnon était mort et qu’elle voulait le rejoindre.

Lorsque Sandra m’a rapporté ces mots, je n’ai rien compris. Aucun cheval n’était mort dans cette écurie depuis qu’elle y était arrivée deux ans plus tôt.

Et puis en cherchant, j’ai vu une possibilité :

Alaska a changé d’écurie en Janvier 2014.

Un autre cheval a effectué le même déménagement avec elle.

Ils ont été intégrés dans le même troupeau, son compagnon a ensuite changé de pré. Mais ils se voyaient, juste séparés par un chemin.

Deux jours avant sa colique, ce cheval a à nouveau changé de pré, mais loin d’Alaska. Elle ne le voyait plus.

J’ai donné le nom de ce cheval à Sandra pour qu’elle demande à Alaska s’il s’agissait de lui.

C’était bien ça.

J’ai demandé à Sandra de lui dire que son compagnon était vivant et qu’elle allait le revoir.

Ensuite, tout s’est enchaîné comme dans un rêve.

Le responsable de l’écurie a accepté d’aller chercher ce cheval, malgré qu’il fasse nuit.

Entre temps Alaska s’était levée, et marchait.

Lorsque son compagnon est arrivé, elle ne l’a pas quitté, il lui a fait faire le tour de son pré, et elle le suivait.

La dernière intervention que j’ai demandé à Sandra ce soir-là c’était de s’assurer qu’Alaska avait retrouvé son compagnon.

Elle lui a dit « je suis belle, je suis heureuse ».

Une demi-heure après, elle mangeait du foin, son transit s'était rétabli. Ils ne se sont pas quittés de plus d'un mètre pendant une semaine. Le véto n'a jamais compris, je ne lui ai jamais expliqué.

Sandra a sauvé ma jument qui était en train de se laisser mourir, et moi malgré tout l'amour que j'ai pour elle, je n'aurais jamais pu comprendre ce qu'il se passait.

Pour conclure cette merveilleuse aventure, Alaska a à nouveau changé d’écurie il y a deux mois, à sa demande, et seule.

Elle s’est parfaitement intégrée dans son nouveau troupeau.

Elle y est épanouie et son ancien compagnon ne lui manque pas.

Elle n’est pas très fidèle ……

Béatrice Carretier, décembre 2016


Témoignage "Léon"

leon

La gratitude infinie de nous avoir dévoilé la contribution de León à notre famille. Quand on connaît le rôle que tous nous avons, rien n'est par hasard... 
Merci Sandra de partager ton savoir, tes connaissances, tes dons et ta générosité d'âme.

 

Cristina Fakorelis, mai 2017

 

 

  


Témoignage suite à la disparition de la chatte Moira:

 

IMG 0603


 Témoignage pour "Zorro",  chat perdu:

 

Nos échanges, Sandra, m’ont beaucoup aidés à essayer de comprendre pourquoi un chat que je pensais heureux, a décidé un jour, de se perdre.

Je pensais que calins et nourriture suffisaient à rendre heureux mes chats, et je me suis rendu compte que non.

Qu’il fallait aussi écouter leurs messages.

Du coup, j’ai essayé de me caler sur leur façon de vivre, et décidé de profiter davantage de chaque instant en général et de chaque instant avec eux.

De vivre moins stressée.

Et le résultat est plutôt très positif sur tout le monde, même s’il me reste encore du chemin à faire sur le sujet.

Vous m’avez également aidé à ne pas perdre espoir, ce qui est primordial pour continuer les recherches.

Bien à vous

Karine, août 2017

 


 Témoignage " Carla", jument:

 

En avril 2016 , j'ai fait la connaissance de Carla,  jument trotteuse de 4 ans tout juste séparée de sa mère.
Cette dernière avait un comportement agressif à mon égard.
À force de travail et de contact nous avons réussi à nous entendre à peu près.
Le débourrage s'est très bien passé, j'avais une jument volontaire et à l'écoute.
Arrive l'hiver, la boue , le froid et l'humidité. Pour son bien être j'ai entrepris de lui curer les pieds tout les jours pour éviter les " moquettes" de terre.
1 jour, 2 jours,3 jours impeccables je faisait les pieds en liberté sans la tenir. Puis un jour Carla a décidé que je ne pourrai plus ni la toucher, ni l'approcher.
J'ai donc fait appel à Sandra via sa page Facebook.
J'ai envoyé une photo de ma jument.
Et là c'est la révélation, je ne regarde plus ma jument de la même façon.
Elle a dit toutes les choses qu'elle avait sur le cœur, notamment que le fait que je lui cure les pieds tous les jours lui rappelle les entraînements et qu'elle en a gardé un très mauvais souvenir.
Également que " l'amie" chez qui elle était en pension n'était pas très sympa avec elle .    
À ma question concernant le Marechal ferrant, Carla le voyait comme quelqu'un de méchant; j'ai fait part de cette remarque à mon maréchal et ce dernier l'approche différemment, et maintenant plus de problème.
Sandra m'a vraiment aidé à trouver un équilibre avec ma jument.
Aujourd'hui j'ai compris que moins elle en fait mieux elle est.
Merci Sandra.
 
Marion Rattez, février 2017

 


 Témoignage " Atlas", cheval

 

J'ai pris contact avec Sandra lorsque mon mari m'a offert un cheval et j'avais besoin de savoir comment se sentait Atlas, s'il était d'accord pour partir et venir chez nous.

Sandra s'est immédiatement connectée à lui et son retour a été d'une justesse incroyable! le texte a été lu à son entraîneur et aux gens qui s'occupaient de lui et tous étaient sidérés de cette connaissance du cheval sans l'avoir jamais vu...

 

Puis lorsqu'Atlas est arrivé après un long voyage de Corse, après quelques jours j'ai redemandé une nouvelle communication à Sandra et encore plus édifiante...

 

Sandra est une communicatrice incroyable dans le respect de l'animal, ses ressentis sont d'une justesse incroyable, tombent juste et sont très aidants. Tout cela dans l'amour et la bienveillance.

Je suis également communicatrice animale et devant le talent de Sandra, je la recommande vivement car elle est faite pour cela.

N(hésitez pas à la contacter, elle vous aidera vous et votre animal.

-- 

Valérie Garzenne Bogeard, novembre 2017


 

Témoignages à propos du travail de Sandra Glories:

Qui n'a pas rêvé de comprendre ce que son animal tente de lui communiquer ?

On situe souvent la différence entre l'homme et l'animal au niveau du langage. Bien sûr, on parle couramment du « langage animal », mais personne ne dit jamais que les animaux parlent ( sauf dans les contes de fées).

Les animaux s'expriment, ils envoient des signaux aux autres.

Pour l'Homme, les mots (que l'on utilise pour parler maintenant par exemple) sont des codes pour se comprendre, des étiquettes posées sur les idées.

On peut deviner ou déduire quelque chose du sens du langage animal sans en connaître le code, mais si on ne connaît pas une langue, rien ne nous permet de deviner le « sens des mots ».

Comment aborder l'animal ? Le LOGOS, la parole, seul moyen de communication ? Unique vecteur d'échange ? On devrait tous, pour l'harmonie et le bien-être de tous, communiquer avec tout être vivant existant.

C'est la démarche de Sandra . Pour elle, c'est plus simple : ressentir l'émotion, les sensations, en allant au-delà des mots.

Comprendre d'abord, cette relation que les humains entretiennent avec leurs animaux et « aider » après une démarche pleine de lucidité et de bienveillance.

Miroir, miroir, miroir...

Animaux qui reflètent comme un miroir

ce que nous sommes .

Jamais vous ne trouverez plus fidèle reflet

que ce que vous offre votre animal.

C Fakorelis.

 


 Témoignage de Lou, propriétaire du cheval Riverain:

 

En Novembre 2017, j'ai rencontré des soucis de comportement avec mon cheval Riverain. Cabrés, ruades, je ne me sentais plus en sécurité aux côtés de mon partenaire. Février 2018, tout a dégénéré. Les cabrés devenaient de plus en plus impressionnants jusqu'au jour ou riverain a failli se retourner alors que j'etais sur son dos. Jeune lycéenne de 16 ans, j'étais impuissante face à cette situation. J'avais peur et je ne comprenais pas ce qu'il se passait avec mon cheval. Je me posais beaucoup de questions, riverain était-il heureux ici avec moi ?

J'ai mis du temps a faire appel a la communication, j'avais déjà lu de nombreux témoignages mais je n'avais encore jamais "vécu" la communication. Mais je voyais que mon animal avait quelque chose à me dire. J'ai appelé Sandra sous les conseils de mon maréchal et ce fut sans doute la meilleure décision que j'ai pu prendre pour mon cheval. 

Dialoguer avec riverain m'a permis de comprendre beaucoup de choses sur mon compagnon. J'apprends à l'écouter, à le comprendre et de mon côté, je grandi. J'ai changé ma manière de faire avec lui, je fais beaucoup d'efforts et riverain me le rend très bien. La confiance est revenue et notre lien se renforce chaque jour. Cette expérience m'a montrée que j'avais à mes côtés un cheval bienveillant et surtout un compagnon pour la vie. 

 


 Témoignage de Jessica, dont la chienne Caya avait disparu:

 

Je voulais remercier Sandra qui a été d’une aide et d’un soutien incroyable quand ma chienne a disparue 
Elle ne m’a jamais laissée tomber et grâce à elle j’ai toujours cru que ma chienne reviendrait .. 
Ce qu’elle révèle sur la pensée de l’animal est assez impressionnant .. et je la remercie de m’avoir fait comprendre ce que ma chienne ressentait .. 
vraiment merci Sandra