caballocara

A savoir avant tout que je n'écoute aucune information concernant l'animal avant une communication. Ce qu'il livre est dénué de toute influence, le dialogue devant rester limpide et au plus prés de ses ressentis.

Une séance se déroule en 3 temps :

Je me mets en relation avec l'animal qui, s'il le souhaite, répond à mon invitation à se livrer .

De cet échange découle une communication entre lui et moi. Lui mène la discussion, j'accompagne le mouvement qu'il me donne et tente de poser des questions pour rebondir sur des points opaques, évoqués par lui, à approfondir.

 Je livre la communication au propriétaire-consultant qui entre alors en scène et m'éclaire sur un contexte qui reste celui de la relation entre lui et son animal, et là par cet échange, on tente de comprendre ce que l'animal a souhaité nous dire.

 Si le propriétaire-consultant a des questions précises, j'interroge l'animal.

 Chaque échange est couché sur papier. C'est un réel dialogue entre l'animal et moi, avec des mots choisis par lui. Déroutant certes, on retrouve un « style » dans la manière de s'exprimer de chacun d'entre eux.

 Recevant parfois des informations sous forme d'images ou de ressentis, je les livre tel quel avec mes propres mots.

 J'insiste sur l'importance capitale de la participation du propriétaire-consultant pour une compréhension à la fois globale et précise , une fois que l'animal a livré ses informations.

L'échange peut durer 1 heure voire plus, tout dépend des besoins de l'animal et de son propriétaire.

Important également, les consultants doivent prendre conscience du fait que les paroles des animaux restent leur propre expression, et que certaines questions peuvent rester sans réponse. 

Les paroles des animaux s'éloignent parfois des souhaits et des projections de leurs maîtres.

Exemple de séances